Categories

Accueil du site > Questions, réponses. > Hyperactivité chez l’enfant

Hyperactivité chez l’enfant

Mes enfants de 5 et 10 ans sont tous les deux hyperactifs, avez vous une solution à cela ? Mathilde.

Commentaires

5 Messages de forum

  • roberta 30 septembre 2011
    06:55

    Il existe de nombreuses solutions à cette résultante de notre mode de vie.
    La pleine conscience en est elle aussi une ?

    Répondre à ce message

    • Iseult 30 septembre 2011
      22:55

      Les enfants atteints de ce trouble, outre l’hyperactivité et l’impulsivité, manifestent (avec une intensité variable d’un enfant à l’autre) des symptômes associés tels que des difficultés de concentration et d’attention.

      La pression éducative des adultes, le rejet par les autres enfants et le stress ressenti peuvent parfois les conduire à développer des troubles anxieux, allant jusqu’à la dépression.

      Ma pratique de puéricultrice m’a permis d’évaluer en quoi la Mindfulness, excellent outil pour réduire le stress, va les amener à mieux comprendre leurs émotions (colère, anxiété, chagrin, tristesse, peurs…) et leurs sentiments (« je me sens rejeté, incompris, personne ne m’aime »…). Ils vont ainsi se sentir moins envahis par ces pensées négatives et pouvoir renforcer leur estime d’eux mêmes.

      Par l’entrainement à la focalisation de l’attention, les enfants amélioreront leur concentration tant à l’école que dans la vie quotidienne.

      Les programmes MBSR peuvent également être d’une grande aide dans l’accompagnement des parents épuisés ou découragés par le comportement de leurs enfants ou par les réponses traditionnelles et parfois réductrices (traitement médicamenteux)…

      A tester en famille !

      Répondre à ce message

    • fofol get 16 octobre 2011
      22:44

      Il serait utile de savoir si vos enfants présentent également de l’impulsivité et un déficit de l’attention.
      Dans ce cas, on peut évoquer un trouble TDAH, c’est à dire Trouble Déficit de l’ Attention et Hyperactivité.
      Souvent héréditaire avec un déséquilibre en dopamine et noradrénaline, ce trouble peut bénéficier d’un traitement médical.
      Ce TDAH a une chance sur deux de disparaitre à l’adolescence, quatre sur cinq à l’âge adulte.
      Un pédopsychiatre ou un psychologue pourra vous indiquer si des exercices de pleine conscience peuvent être bénéfiques, en fonction de l’intensité des éventuelles associations avec l’impulsivité et les problèmes d’attention.
      Un livre de Suzan Kaiser Greenland intitulé « Mindful child » pourra vous donner de précieuses informations si vous lisez l’anglais....
      FG

      Répondre à ce message

    • pjarbo 10 août 2015
      16:32

      Chouette artcile

      Carina du site http://www.codepromobetclic.com

      Répondre à ce message

  • Justine1 28 novembre 2013
    21:53

    C’est le troisième post que je déniche sur ce thème, bravo pour la pertinence de vos observations. Justine du site sur les comparatif banques

    Répondre à ce message

Répondre à cet article